Hommage Novembre

36 BOUTS DE CHANDELLES

le lien magique 

http://www.radiosouvenir.com/ 

Georges de CAUNES et Jean NOHAIN parlent de la télévision des années 50 avant de lancer "Trente six chandelles 1956" (15 juillet 1972)

36 chandelles était une émission de télévision sur les variétés, diffusée sur l'unique chaîne de télévision française de l'époque, enregistrée en public sur les plus grandes scènes parisiennes, suivie par d'innombrables Français, du 27 octobre 1952 au 7 juillet 1958, elle était animée par Jean Nohain.

Jean Nohain, auteur de chansons composées par Mireille, inventeur de jeux radiophoniques, crée l'émission en 1952 pour « faire oublier aux gens leurs soucis quotidiens avec du rire et des surprises ». Son émission permet à de jeunes talents d'éclore et de se faire connaître, comme Darry Cowl, Alain Delon, Jacques Courtois, Sim, Robert Hirsch. On peut y voir et y entendre des vedettes de l'époque comme Fernand Raynaud, Fernandel, Luis Mariano ou même de grands compositeurs comme Joseph Kosma ou Paul Misraki et des sportifs comme le boxeur Georges Carpentier. En 1957, une émission de télévision de 1h 37 minutes en trois parties, C'est arrivé à 36 chandelles 13ORS, mémoire de radio,  reprend les meilleurs moments de ces émissions.

"Lorsque le rideau se lève, le spectacle, auquel Jean Nohain a invité les téléspectateurs, peut commencer. Une fois par semaine, à 20h30, chanteurs, humoristes et acteurs montent sur la scène pour offrir chansons, scènes et numéros.

Dans la bonne humeur générale, de « merveilleux » jeunes talents sont invités à faire leurs débuts, tandis qu’un spectateur peut également remporter un voyage. Selon les émissions, les élèves du conservatoire revisitent les classiques, la mode se décline sur les planches ou les duplex s’enchaînent. Il n’est pas rare en effet que des artistes participent à l’émission sans être physiquement présents.

Toujours à la rencontre de son public, Jean Nohain et son complice André Leclerc n’hésitaient pas à multiplier les invitations à destination de groupes folkloriques, chorales ou orchestres. Interactive, l’émission proposait également au public de départager des artistes en herbe à l’applaudimètre.

A titre d’exemple, en 1958, Line Renaud était l’invitée vedette. Parmi les surprises qui lui ont été réservées: des chanteurs du monde entier ont repris ses chansons (Tyrolien, Hollandais, Italien...). Avant cela, son portrait musical avait été tracé en compagnie d’une petite fille de 10 ans (pour ses débuts) et Simone Langlois (son entrée au Conservatoire). Au cours de ce même numéro de 36 chandelles, Line Renaud avait interprété une scène d’Horace de Corneille avec Bernard Noël.

Extrait du:

07 mai 1956 

28 avril 1958

9 décembre 1957

12 mai 1958

01 avril 1957

28 avril 1958

30 janvier 1956

16 février 1959